Guider la production de rapports de qualité

L’évaluation, par définition, répond à des questions évaluatives, c’est-à-dire des questions concernant la « qualité » (à quel point quelque chose est bon) et la « valeur » (en tenant compte de la situation particulière, comme les ressources utilisées pour produire les résultats et les besoins qui devaient être comblés). Un raisonnement évaluatif est nécessaire pour synthétiser les dimensions de qualité et de valeur afin de formuler des réponses justifiables (c.-à-d. bien raisonnées et bien étayées) aux questions d’évaluation.

La structure d’un rapport d’évaluation peut contribuer grandement à encourager la communication succincte

des réponses directes aux questions d’évaluation, avec suffisamment de détails sur le raisonnement évaluatif et la méthodologie pour permettre au lecteur de suivre la logique et de voir clairement les données probantes.

Les recommandations suivantes aideront à établir des attentes claires pour des rapports d’évaluation qui sont fortement axés sur le raisonnement évaluatif.

  1. Le résumé doit comprendre des réponses évaluatives directes et explicites aux principales questions d’évaluation utilisées pour guider l’ensemble de l’évaluation.
  2. Un langage explicitement évaluatif doit être utilisé pour présenter les constatations (plutôt qu’un langage dépourvu de jugement de valeur qui se contente de décrire les constatations). Des exemples doivent être fournis.
  3. Utiliser une visualisation claire et simple des données pour présenter des « aperçus » faciles à comprendre sur le rendement de l’intervention en ce qui concerne les différentes dimensions du mérite.
  4. Structurer la section des constatations en utilisant les principales questions d’évaluation comme sous-titres (plutôt que de la structurer par types et sources de preuves, comme cela se fait souvent).
  5. Le raisonnement évaluatif utilisé doit être clair et transparent, et les explications doivent être facilement compréhensibles pour les non-évaluateurs et les lecteurs qui ne possèdent pas une expertise approfondie en la matière. Ces explications doivent être générales et brèves dans le corps du rapport et être approfondies dans les annexes.
  6. Si les rubriques d’évaluation sont relativement petites, elles devraient être incluses dans le corps du rapport. Si elles sont importantes, un résumé d’au moins une ou deux d’entre elles doit être inclus dans le corps du rapport, et toutes les rubriques doivent figurer au complet dans une annexe.

Un excellent raisonnement évaluatif est caractérisé par la façon dont les points clés sont présentés de façon succincte et claire sans omettre de détails importants.

[Source : Davidson J. Evaluative reasoning. UNICEF Methodological Brief 4 on Impact Evaluation. Florence: UNICEF]

Produits

  • Rapport d’évaluation
  • Produits adaptés à différents publics : résumé d’évaluation, document de politique, présentation lors d’une conférence, etc.

Renseignements et ressources supplémentaires

RENSEIGNEMENTS PROPRES AU CRDI: 
If you are an IDRC member, please login to see information specific to IDRC.
You are currently here:
Voir toutes les étapes du processus d’évaluation

Comments

There are currently no comments. Be the first to comment on this page!

Add new comment

Login Login and comment as BetterEvaluation member or simply fill out the fields below.